FONDATION ALBERT ET SUZANNE RAKOTO RATSIMAMANGA
  • Née en 1928 – France
  • Décédée le 16 mars 2016 – Paris, à l’âge de 88 ans
  • Inhumée – Cimetière de Bagneux (Hauts de Seine), France
  • Professeur de Biochimie

Issue d’une modeste famille juive fuyant les pogroms polonais, Suzanne Urverg naquit en France. Adolescente elle échappa par miracle à l’Holocauste. Elle devint une enseignante et une scientifique honorée par ses pairs, participant à l’épanouissement de l’Institut Malgache de Recherche Appliquée et à la découverte de médicaments dont le premier antidiabétique d’origine végétale.

Urverg Ratsimamanga est professeur de biochimie à l’Université d’Antananarivo et président de l’IMRA (Institut malgache de recherche appliquée). Après avoir obtenu son doctorat et son agrégation en médecine à Paris, elle est devenue directrice de recherche à l’École pratique des hautes études à Paris où elle a exercé diverses fonctions (endocrinologie et plantes médicinales). Avec le professeur Albert Rakoto Ratsimamanga, elle a créé IMRA, un institut à Madagascar dédié aux produits naturels. Ensemble, ils ont commercialisé 5 médicaments brevetés au niveau international et perfectionné environ 40 autres médicaments issus de la médecine traditionnelle. Parmi ses distinctions, il a reçu à Madagascar plusieurs prix pour un antidiabétique végétal et un traitement contre la lèpre, la Malgache nationale Grand Croix de l’Ordre et le Chevalier de la Légion d’Honneur (France).